Free Mobile

Free mobile est un l’un des nouveaux entrants sur le marché français en tant qu’opérateur de télécommunications. Filiale du groupe Iliad, il est ainsi devenu le 4ème opérateur mobile en France. Son arrivée fracassante et longtemps discutée par ses concurrents lui a permis d’obtenir, en mars 2014, près de 13 % de part de marché ; en effet, Free Mobile possède pas moins de 8,635 millions d’abonnés.

Comment a été fondé Free Mobile ?

Free Mobile n’est pas, contrairement à ce que l’on pourrait croire, une création récente. En réalité, la société a été fondée en juillet 2007, mais sa candidature à une licence de téléphonie mobile a été rejetée à cette même année par l’ARCEP.

En 2009, après réexamen du dossier, l’ARCEP a finalement accepté la candidature de Free Mobile et autorisé la société à exploiter les fréquences dans la bande des 2,1 GHz et 900MHz. C’est ensuite en décembre 2010 que Free Mobile obtient l’autorisation de se lancer sur le marché de la téléphonie mobile, et s’y jette à corps perdu en proposant des forfaits à des tarifs fracassants.

Le partenariat de Free Mobile avec l’opérateur Orange

Free Mobile ne disposant pas des infrastructures nécessaires à son lancement, la société a été contrainte de signer un accord d’itinérance nationale avec Orange. Cet accord, qui concerne le GSM et la 3G, a été estimé à près d’un milliard d’euros sur six ans. Néanmoins, le succès de Free a été tel que le réseau alloué par Orange a très vite été saturé : problèmes d’appels, de SMS… Orange a donc déclaré qu’il n’hésitera pas à suspendre son accord avec Free Mobile pour préserver la qualité de service offerte à ses clients.

Le succès commercial de Free Mobile

Avec la promesse de « diviser la facture mobile des français par deux », Free Mobile a été un véritable succès dès son lancement. Le site de la société a ainsi connu une surcharge le jour du lancement de l’opérateur, et les demandes de portabilité ont été bridées à 40 000 par jour car occasionnant une trop importante surcharge pour les serveurs du GIE EGP (l’opérateur s’assurant de la portabilité des numéros).

Ainsi, sur les quelques premiers jours de lancement, environ 50 000 demandes sont traitées chaque jour. A la fin du mois, Free Mobile comptait environ un million d’abonnés !

Le lancement de Free Mobile ne s’est néanmoins pas fait sans accroc. En effet, de nombreuses fonctionnalités qui avaient été annoncées au lancement n’étaient pas disponibles et la couverture du réseau était plutôt médiocre. Certains clients ont également noté des retards de livraison de cartes SIM et un service client débordé de travail.