par - - Aucun commentaire

L’écran Retina d’un iPhone plafonne depuis belle lurette à 326 pixels par pouce. Steve Jobs estimait qu’une précision supérieure n’avait aucune utilité, car l’œil humain n’est de toute façon pas en mesure de distinguer les pixels supplémentaires. LG ne l’entend visiblement pas de cette oreille.

LG est l’un des principaux fabricants d’écrans pour smartphones et tablettes. Le smartphone G3 démontre à ceux qui en doutaient encore tout le savoir-faire des Sud-coréens en la matière. L’élément le plus frappant du nouveau vaisseau-amiral de LG est en effet son écran IPS de 5,5 pouces affichant pas moins de 538 ppp, un record absolu. Pour vous donner une idée, c’est quatre fois la résolution d’un écran HD normal (d’où l’appellation Quad HD) et 1,8 fois la résolution d’un écran Full HD de même format.

Rayon laser infrarouge

On n’avait donc encore jamais vu une telle précision. Ou bien si ? En réalité, l’écran a beau surclasser celui d’un iPhone, la différence de résolution par rapport, disons, à un Samsung Galaxy S5 (432 ppp), est indécelable à l’œil nu. Tandis qu’un tel écran Quad HD se montre naturellement plus gourmand. Dans la pratique, la batterie du G3 dure même légèrement moins longtemps que celle de son prédécesseur, le G2. Ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’un nouveau modèle, mais LG a heureusement prévu une solution (de secours): une face arrière amovible permettant de remplacer la batterie. Ce n’était pas le cas sur le G2. C’est n’est d’ailleurs qu’en ôtant cette face arrière que l’on remarque qu’elle n’est pas vraiment en métal, mais bien en plastique. L’illusion est incroyablement réussie. Ce choix est avant tout économique, mais il ne porte en rien préjudice au look chic de l’appareil.

Parmi les fonctions que nous avons fort appréciées, plus que cette surenchère de pixels, citons l’appareil photo avec autofocus laser. Avec 13 mégapixels au compteur, l’APN du LG G3 produit des clichés comparables à ceux des autres smartphones haut de gamme à stabilisation optique, mais comme la distance jusqu’au sujet est mesurée à l’aide d’un rayon laser infrarouge, la mise au point est ultrarapide (0,276 seconde). Fini donc les innombrables essais pour obtenir une photo nette, même en cas de faible luminosité.

Ingéniosités

L’autre point qui mérite que l’on s’y attarde est la nouvelle interface, calquée sur Android KitKat. Les icônes, widgets et effets de mouvement tels que Flip Motion ont été modernisés, et le design des principales applications adopte une jolie cohérence, avec notamment des couleurs différentes pour le calendrier, le lecteur de musique et la fonction téléphone. L’interface accueille aussi plusieurs fonctions originales, comme la correction du clavier virtuel. Pour corriger une faute dans un mot, il n’est plus nécessaire de toucher le mot du doigt. Au lieu de cela, maintenez la barre d’espace enfoncée et glissez tout simplement vers la faute. Cela va bien plus vite et c’est aussi bien plus reposant pour les yeux, car vous ne devez plus regarder que la moitié inférieure de l’écran. Autre astuce pratique, lorsque vous enfoncez par inadvertance la mauvaise touche, le G3 finit par savoir quelle lettre vous vouliez toucher grâce à la technologie « auto-apprenante » Smart Touch.

Le LG G3 est disponible en Metallic Black, Silk White et Shine Gold, et en deux capacités de stockage: le modèle de 16 Go coûte 549 € et celui de 32 Go 599 € ne ratez pas en ce moment le meilleur prix pour acheter le LG G3 pas cher sur internet ici

Résumé
  • Ecran
  • Performances
  • Autonomie
  • Design
  • Media
Note de la Rédaction

Description...

User Rating: 4.5 (1 Votes)