Actu opérateurs

Rachat SFR : entre Bouygues et Numéricable, ça ne fait que commencer

rachat de SFR par Bouygues ou Altice ? L'enquête pourrait durer 9 mois...
Magalie F.
Written by Magalie F.

La bataille fait rage entre Bouygues et Numéricable pour le rachat de SFR ! Mais les choses ne feraient que commencer ; en effet, une enquête approfondie pourrait être menée et cela pourrait engendrer 9 mois d’instruction… Autant dire que ce n’est pas pour demain.

Petit récapitulatif des faits concernant le rachat de SFR

Selon nos informations, le comité des administrateurs de Vivendi s’est réuni ce matin pour étudier les offres de rachat de SFR, déposées respectivement par les groupes Bouygues Telecom et Altice (Numéricable). Les offres concernant le rachat de SFR sont plutôt énormes (passez-moi l’expression 😉 ) : 14 milliards d’euros pour Altice et 14,5 milliards d’euros pour le groupe Bouygues. On peut déjà en conclure que les deux offres sont très proches en terme de valorisation. Chacun des deux groupes a d’ors et déjà donné des garanties pour la sauvegarde des emplois et des investissements de SFR.

Ce genre de dossier étant évidemment très compliqué, l’Autorité qui supervise le rachat de SFR dispose actuellement de 2 procédures afin de mener à bien l’opération. Parmi ces options, l’enquête approfondie semble être la procédure vers laquelle s’oriente l’Autorité étant donné la complexité du dossier.

Bouygues et Altice détaillent leurs plans d’attaque

Chaque groupe essaie en tout cas de mettre toutes les chances de son côté ; ainsi, Bouygues a expliqué jeudi sa contre-offensive pour entraver les actions de Numéricable dont l’offre est, pour rappel, « légèrement » moindre que celle du groupe Bouygues Telecom, mais qui serait néanmoins beaucoup plus en synergie que son concurrent.

Bouygues propose ainsi à Vivendi 10,5 milliards d’euros en numéraire pour le rachat de SFR avec une participation de 46% de l’ensemble constitué de Bouygues et SFR, participation qui serait ensuite valorisée en Bourse. Numéricable (pour rappel, la filiale de la société Altice dirigée par Patrick Drahi) propose 11 milliards d’euros en cash, ainsi que 32% de l’ensemble à Vivendi. Ces montants ont été confirmés par des sources proches des négociations.

L’Autorité de la Concurrence examinera tous les détails du rachat de SFR

Bruno Lasserre, qui a été élu pour un nouveau mandat à la tête de l’Autorité de la Concurrence, précise en outre que l’Autorité étudiera tous les effets de ce rachat, et notamment tous les effets horizontaux comme par exemple l’impact sur les prix des forfaits ou des téléphones, ou encore les intentions d’investissements dans la nouvelle entité.

De plus, Bruno Lasserre précise également que l’Autorité fera attention aux effets coordonnées qui découleront de ce rachat, notamment sur les marchés parallèles à la téléphonie mobile comme par exemple les médias ou encore la téléphonie fixe. On comprend dès lors mieux pourquoi tout cela risque de durer 9 mois…

Source.

About the author

Magalie F.

Magalie F.

La seule fille de l'équipe (eh oui...) ! Je travaille actuellement comme conseillère téléphonie chez Orange. Dynamique, motivée et avec un zeste d'humour décalé, je suis heureuse de vous faire profiter de mon savoir-faire !

Leave a Comment